Cette fois, c'est sûr, la pollution est mauvaise pour le coeur

SANTE Selon une étude américaine, les femmes vivant dans des endroits pollués courent plus de risques de développer des maladies cardiovasculaires...

— 

 
  — 20 Minutes
On s’en doutait, une étude vient le confirmer: pollution et santé ne font pas bon ménage. Des chercheurs américains affirment que les femmes en bonne santé vivant dans des endroits où l'air est pollué courent des risques plus élevés de développer des maladies cardiovasculaires et d'en mourir.

Cette recherche, l'une des plus étendues effectuées sur ce sujet, a porté sur quelque 65.000 femmes âgées de 50 à 79 ans vivant dans 36 centres urbains aux Etats-Unis, ont précisé les chercheurs de l'université de Washington (nord-ouest) dont les travaux paraissent dans le New England Journal of Medicine (NEJM), daté du 1er février.

Les chercheurs ont suivi ces femmes pendant neuf ans au maximum pour étudier lesquelles étaient victimes d'une attaque cardiaque ou cérébrale, subissaient un pontage coronarien ou décédaient à cause d'une maladie cardiovasculaire. Ils ont ensuite établi des relations entre ces données médicales et les niveaux moyens de pollution de l'air extérieur près de l'endroit où les sujets habitaient. Ainsi, plus la pollution est élevée, plus les risques de développer des maladies cardiovasculaires sont grands. Sans surprise.