PSA: Le nouveau véhicule confirmé

Camille Allain, à Rennes

— 

«Le site de Rennes bénéficiera d'un nouveau véhicule en 2016. Nous l'annoncerons en octobre.» La phrase du directeur de la Janais a égayé la sombre journée vécue par les salariés de PSA jeudi.

Spécialisée dans le haut de gamme, l'usine produit aujourd'hui la Peugeot 508 et la Citroën C5, ainsi que quelques dizaines de C6 jusqu'à la fin de l'année. «Le volume des ventes de berlines en Europe est passé de 1,7 million en 2002 à 700.000 aujourd'hui. C'est ce qui nous dessert à Rennes», ajoute Jean-Luc Perrard.

Pour s'adapter à la situation du marché, la direction de PSA a confirmé l'investissement de 40 millions d'euros destiné à réorganiser la ligne de montage, afin de la rendre plus polyvalente. «On a vu les limites du haut de gamme. Avec la nouvelle ligne, on aura la capacité de produire indifféremment des petits ou moyens modèles», explique un délégué syndical. Certains réfléchissent même à l'avenir des salariés au-delà de l'automobile. «On a un savoir-faire, autant l'utiliser. Il faudrait former les salariés pour les ouvrir à d'autres métiers, comme aux énergies marines renouvelables», avance Franck Mahy, délégué Unsa. «Le projet à Saint-Brieuc peut amener de l'emploi», ajoute le syndicaliste.