Quelques retouches en vue sur la ligne B

— 

Les élus de Rennes Métropole ont adopté jeudi soir la déclaration de projet de la seconde ligne de métro. Courant mai, une commission d'enquête portant sur l'utilité publique du projet avait émis un avis favorable assorti de quelques réserves, notamment sur le tracé de la ligne entre le lycée Chateaubriand et le campus de Beaulieu. « Nous allons y répondre positivement, même si nous n'étions pas obligés, car il ne s'agissait que de recommandations », a précisé Guy Jouhier, vice-président en charge des transports. Entre les stations Irène Joliot-Curie et Beaulieu Université, le tracé en tranchée couverte sera ainsi prolongé, alors qu'une sortie en aérien était initialement prévue au niveau de la rue Mirabeau. Les secteurs du Gast et de Maurepas, qui devaient être désservis par une tranchée couverte, le seront par un tunnel profond. Ces changements de tracé entraîneront une augmentation de 10 millions d'euros du coût prévisionnel du chantier, qui s'élève désormais à 1,123 milliard d'euros.j. G.