De l'électronique au menu

Jérôme Gicquel

— 

Le restaurant universitaire de la Harpe sur le campus de Rennes-II va connaître une mini-révolution technologique ces prochains jours. Le personnel de l'université et les étudiants en licence de sport qui y mangent vont dire adieu aux célèbres tickets RU. A la place, ils régleront leurs repas via une carte monétique utilisant la technologie NFC (lire encadré). « Il s'agit d'un porte-monnaie électronique. Chaque carte dispose d'un identifiant pour reconnaître son propriétaire. Il suffit juste de présenter sa carte sur une borne pour payer son repas », précise Jacques Fernandez, directeur du Crous de Rennes. La recharge s'effectue grâce à un système de paiement en ligne sécurisé pour un montant minimum de 30 € et de 50 € maximum.

Généralisée à d'autres services
L'argent liquide ne sera toutefois pas banni et pourra être utilisé « comme système de paiement d'appoint. »
Lancée à titre expérimental sur le site de la Harpe, cette carte devrait faire son apparition dans les autres restaurants universitaires de Rennes-II à la rentrée prochaine. « On espère que cela se généralisera prochainement à l'ensemble des restos U de Rennes et de la région comme c'est déjà le cas avec la carte de transport Korrigo », indique Jean-Emile Gombert. Le président de l'université de Rennes-II promet par ailleurs que cette carte monétique s'ouvrira progressivement à d'autres services. « Le prêt de documents dans les bibliothèques universitaires devrait se faire par ce biais dès 2013 et on peut imaginer d'implanter sur cette carte l'ensemble des services étudiants. Cela pourrait ensuite être étendu aux services de la métropole comme le transport ou les loisirs. » Jacques Fernandez voit même encore plus loin. « On peut même se mettre à rêver qu'un étudiant de Montpellier ait accès un jour aux restaurants et bibliothèques de Rennes grâce à cette carte. »

Technologie NFC

La technologie NFC (Near Field Communication) est un système de paiement sans contact qui se déploie progressivement, grâce notamment aux téléphones portables. Rennes fait partie des villes retenues par l'Etat pour développer l'usage du NFC.