RENNES - La ligne B du métro prend du retard

— 

Prévue par les plus optimistes à l'horizon 2018, la mise en service de la seconde ligne de métro ne devrait finalement avoir lieu qu'au second semestre 2019. C'est l'un des points de l'avant-projet qui était débattu jeudi soir par les élus du conseil de Rennes Métropole. Son coût total prévisionnel a par ailleurs été revu à la baisse à hauteur de 1,184 milliard d'euros, contre 1,291 milliard d'euros initialement prévu. Une économie de 107 millions d'euros qui s'explique « par le coût du système et des équipements liés inférieur à celui estimé au stade des études », précise Guy Jouhier, vice-président de Rennes Métropole en charge des transports. Pour financer les travaux, l'agglomération prévoit un autofinancement à hauteur de 465 millions d'euros, un emprunt de 423 millions et des subventions publiques pour un montant de 225 millions.J. G.