Un terrain de jeu apprécié

Camille Allain

— 

Le streetpark est déjà utilisé depuis plusieurs semaines par les riders.
Le streetpark est déjà utilisé depuis plusieurs semaines par les riders. — C. ALLAIN / APEI / 20 MINUTES

Annoncé comme « un équipement de dimension nationale », le streetpark de l'Arsenal a été officiellement inauguré samedi par les élus rennais. Depuis plus d'un mois déjà, les riders sont nombreux à user la gomme sur les modules en béton. Ici, pas de rampe mais un univers urbain reproduit au pied de la cité judiciaire. « C'est vraiment un bel équipement et c'est complémentaire avec le skatepark de la Poterie », témoigne Julien. Rollers aux pieds, cet éducateur spécialisé contredit tous ceux qui dénonçaient un équipement « dédié au skate ». « Non, ça change. Ici, c'est assez facile d'accès. C'est plus plat qu'à la Poterie donc c'est plus accessible aux débutants. Je viens souvent avec des gamins et ils s'éclatent ».

« On peut enchaîner »
Long de 130 mètres, le streetpark contente aussi les amateurs de BMX. « Il y a de quoi faire, car on peut enchaîner les figures. Par contre il faut avoir un bon niveau pour s'éclater », confie Julien, amateur de BMX. Reste à savoir si tout ce petit monde va réussir à cohabiter. « On prend pas mal de vitesse donc il faut faire gaffe aux collisions, surtout quand il y a du monde. Avec toutes les trottinettes, ce n'est pas évident », confie Mathias, un skateur.

500 millions d'euros

Débutée en 2004, la concertation avec les pratiquants aura pris sept ans. Le coût des travaux (dix mois), est de 461 000 €, entièrement financés par la ville.