L'eau, source d'économies

Camille Allain

— 

L'objectif est ambitieux : économiser 1,5 million de m3 d'eau d'ici à 2020, à Rennes. Et si la municipalité veut réussir son défi, elle a tout intérêt à mobiliser tous les acteurs de la ville autour de son programme baptisé Ecodo. Après avoir sensibilisé les employés de la ville, les habitants et les enfants (lire encadré), la ville s'attaque aux acteurs économiques. « L'idée, c'est de toucher tous les secteurs d'activité, de ne pas stigmatiser tel ou tel domaine », précise Marc Hervé, conseiller municipal en charge de l'eau. La ville a donc sélectionné une vingtaine de commerces et une dizaine d'hôtels pour mener son expérimentation de réduction de la consommation d'eau.

Un audit dans chaque magasin
Coiffeurs, fleuristes, centres commerciaux, hôtels, restaurants et jardineries ont donc été examinés de près. « On a eu un audit en fin d'année. On a fait le tour des points d'eau du magasin, des toilettes à la chaufferie », raconte Jean-Jacques Berthevas, directeur de la jardinerie Truffaut Alma. « Le magasin a 40 ans et les systèmes sont anciens. On sait déjà qu'il nous faudra changer les chasses d'eau. Elles consomment plusieurs litres à chaque fois ». Il y a six mois, le directeur a déjà changé une canalisation souterraine présentant une fuite. « Sur la facture, la baisse a été spectaculaire. » Avec un budget eau de 5 000 € par an, on comprend l'intérêt du commerçant à maîtriser sa consommation. « Notre règle, c'est que l'investissement soit amorti en quelques années. L'écologie c'est bien, mais on doit aussi respecter la réalité économique. Tous travaillent dans un environnement concurrentiel », précise Marc Hervé.

Un guide pour tous
A l'issue de l'expérimentation, qui devrait s'achever à la fin de l'année, un bilan sera établi. Les élus espèrent ensuite éditer un guide des bonnes pratiques destinés à tous les commerçants. « On aura aussi un gros travail à faire pour toucher les secteurs de l'industrie et de l'agroalimentaire », prévient Marc Hervé.

Ecodo touche toute la population

Validé en 2008, le programme Ecodo a débuté en 2009 par la rénovation d'infrastructures comme les 37 kms d'aqueduc qui relient Mézières-sur-Couësnon à Rennes. Le chantier sera achevé à l'automne. La ville a également formé ses employés et revu les chasses d'eau et robinets des écoles. De nombreuses expositions sont aussi présentées aux habitants.