Le métro ralentit pour éviter la surchauffe

Jérôme Gicquel

— 

Les voyageurs ne s'en sont sûrement pas rendu compte mais le métro rennais a réduit sa vitesse hier matin entre 8 h 30 et 11 h 30 et en fin de journée entre 18 h et 20 h. Une mesure prise pour la première fois par la direction du Star dans le cadre du dispositif EcoWatt pour réduire la consommation d'énergie en période de grand froid. « Nous avons limité la vitesse de 10 %, les rames circulant à 54 km/h contre 60 km/h habituellement. Le temps de trajet a donc augmenté de deux secondes entre chaque station, ce qui est imperceptible pour l'usager », détaille Jean-Rémy Boizumeau, ingénieur études et projets chez Keolis Rennes.

300 à 500 kilowatts économisés
Un train a par ailleurs été supprimé sur la tranche 18 h-20 h, l'intervalle entre les rames passant de 2 minutes 49 à 3 minutes. La mesure a également concerné l'ensemble des escaliers mécaniques du réseau qui auront tourné au ralenti toute la journée d'hier. Autant de mesures qui auront permis au total d'économiser « de 300 à 500 kilowatts sur l'ensemble de la journée », selon la direction. RTE ayant de nouveau lancé une alerte orange pour la journée d'aujourd'hui, ces mesures de limitation de vitesse seront de nouveau en vigueur. La consommation étant moindre durant le week-end, l'alerte orange ne devrait cependant pas être déclenchée pour les journées de samedi et dimanche.

Moins de lumière

La ville de Rennes a également pris des mesures pour réduire sa consommation. L'illumination permanente des places et des principaux bâtiments de la ville a ainsi été suspendue cette nuit et devrait de nouveau l'être la nuit prochaine. Les fontaines publiques ont également été coupées et 30 terrains sportifs seront fermés jusqu'à lundi.