Bruno Chavanat a quitté l'UMP

Camille Allain

— 

Bruno Chavanat, candidat à Rennes.
Bruno Chavanat, candidat à Rennes. — F.LEPAGE / SIPA;

«Ma place n'est plus à l'UMP. » C'est par ces mots, lâchés dans un communiqué, que Bruno Chavanat a fait connaître sa décision de quitter le parti présidentiel. Leader de l'opposition à la municipalité de Rennes, l'élu a moyennement goûté la décision du conseil national de l'UMP, qui ne l'a pas retenu dans son équipe de campagne des législatives. Bruno Chavanat s'était pourtant clairement déclaré candidat dans la 8e circonscription (Rennes et Mordelles), nouvellement créée. Là où l'UMP n'a officiellement désigné personne.

Objectif 2014
En se présentant aux législatives, le leader de l'opposition voulait placer ses pions en vue des prochaines élections municipales. « Depuis plusieurs mois, j'ai fait connaître mon intention de rassembler les forces qui permettront de réussir l'alternance à Rennes en 2014 », rappelle Bruno Chavanat. L'élu avait fait part de sa volonté de tendre la main aux centristes pour mieux « combattre la gauche ». « En donnant ses investitures en fonction d'hypothétiques tractations d'appareils, l'UMP choisit une autre voie. Il est temps pour moi d'en tirer les conséquences », conclut l'élu, qui devrait se présenter sans étiquette.