L'ENS de Bruz reste sous tutelle

Jérôme Gicquel

— 

Bruz restera une antenne de Cachan.
Bruz restera une antenne de Cachan. — ENS CACHAN BRETAGNE

Le campus de Ker Lann à Bruz n'accueillera finalement pas la quatrième Ecole normale supérieure (ENS) de France. Ainsi vient d'en décider l'Etat, qui s'était pourtant engagé dès 2009 à accorder son autonomie au 1er janvier 2012 à l'école rennaise. Cette dernière restera donc une simple antenne bretonne de l'ENS de Cachan, un statut dont elle dispose depuis sa création en 1994. « Un reniement dommageable tant pour l'antenne de Bretagne que pour les universités rennaises », a souligné Jean-Yves Mérindol, président de l'ENS de Cachan.

La colère des élus locaux
Une fois l'autonomie acquise, l'école prévoyait en effet l'ouverture à la rentrée 2012 d'un nouveau département des sciences de l'environnement, fortement couplé avec l'université de Rennes-I. Idem pour un autre département dans le domaine des arts numériques qui était envisagé ultérieurement.
Mais l'Etat en a donc décidé autrement, provoquant l'ire de nombreux élus locaux. Parmi eux, Jean-Louis Tourenne, président du Conseil général, qui a fustigé « le mépris » des dirigeants nationaux vis à vis « des engagements pris et de la façon dont ils envisagent l'aménagement du territoire. »