Le petit festival a grandi comme par magie

Camille Allain

— 

Gérard Souchet a créé le festival.
Gérard Souchet a créé le festival. — TINOY

A peine 250 spectateurs en 2008. Plus de 12 000 attendus quatre ans plus tard. Plus qu'un succès, le festival de magie de Rennes s'impose aujourd'hui comme un rendez-vous incontournable en France. « C'est la preuve qu'il y avait une forte attente », explique Gérard Souchet, magicien rennais à l'origine de l'événement. L'histoire commence il y a quatre ans, quand l'artiste se produit dans une petite salle de 200 places avec quelques amis. « On a dû refuser des centaines de spectateurs alors qu'on n'avait fait aucune publicité. Depuis, on double notre capacité d'accueil chaque année ». Pour sa 4e édition, le festival s'offre cinq galas à Rennes, dans la salle du Triangle.

Toute une vie pour un numéro
Ce succès, Gérard Souchet a du mal à l'expliquer. « Les artistes que nous programmons sont des stars dans le milieu, mais personne ne les connaît. Je pense qu'on a réussi à éliminer l'image du magicien à paillettes qui découpe une fille à moitié à poil. Tout le monde sait que la boîte est truquée. Chez nous, les artistes ont vraiment quelque chose à montrer. Certains travaillent toute leur vie pour un numéro de dix minutes ! » s'enthousiasme le magicien. Mentalisme, illusion, manipulation, numéros aériens... Le festival ratisse large. « Aujourd'hui, il n'y a pas une mais des magies. » Et le succès du festival est tel qu'il s'exportera pour la première fois à Quimper, Vannes et Nantes. « Le public venait de toute la Bretagne. Nous avons décidé d'aller jusqu'à lui », justifie l'organisateur.

Jusqu'au 22 janvier

Le festival de magie débute aujourd'hui et se poursuit jusqu'au 22 janvier à Rennes, avant de rejoindre Vannes, Nantes, puis Quimper. De 10 à 30 € pour les soirées gala. Réserver au plus vite sur le site vivelamagie.com