La place Saint-Michel attend le verdict

Camille Allain

— 

L'avenir de la place Saint-Michel est suspendu à la décision d'un expert. Nommé par le tribunal de grande instance de Rennes, l'architecte de métier devait rendre un avis hier mais a préféré le retarder « du fait de la complexité de la situation », selon une source proche du dossier. L'enjeu est de taille. L'expert devra se prononcer sur la fragilité des vieux immeubles de la place, touchés par un incendie le soir de la fête de la musique en 2010. En attendant, la rue Saint-Michel est bloquée par un périmètre de sécurité élargi par la mairie depuis samedi. « C'est un expert en assurance qui a révélé les failles dans le bâtiment. Il a alerté le syndic, qui s'est tourné vers la mairie. Nous avons demandé l'avis d'un expert », précise la municipalité. « Mais nous n'avons aucun pouvoir sur ce dossier ».

Des bâtiments protégés
Devant les grilles, les passants sont nombreux à s'arrêter. « J'espère qu'ils vont pouvoir les sauver, ces immeubles sont magnifiques », témoigne une habitante du quartier. Il est en effet envisageable que l'expert demande la démolition des vieilles maisons à colombages afin d'assurer la sécurité dans la rue Saint-Michel. Les immeubles étant classés au patrimoine de la ville, il se heurterait alors aux architectes des Bâtiments de France, bien décidés à conserver les vieilles bâtisses.

Pluie, vent et soleil
Pourtant, les travaux de déconstruction des bâtiments brûlés ont bien avancé. Mais ce sont les immeubles voisins qui inquiètent les autorités. « La pluie, le soleil et le vent ne les ont pas épargnés », précise un proche du dossier. Comme dans tout le centre ancien rennais, la difficulté à retrouver tous les propriétaires des appartements pose problème. « Consolider la structure des immeubles est très coûteux. Les propriétaires sont souvent réticents », expliquait la responsable de la rénovation du centre ancien il y a quelques mois. Le verdict devrait être rendu dans la journée.