Les dentistes montent la garde

— 

Des gardes élargies sur le territoire.
Des gardes élargies sur le territoire. — G. MICHEL / SIPA

Une bonne nouvelle pour nos dents en ce début d'année. Depuis le 1er janvier, le conseil de l'ordre des chirurgiens-dentistes a procédé à une réorganisation des services de garde en Ille-et-Vilaine. Jusqu'à présent, les habitants du département en proie à une rage de dents un dimanche ou un jour férié n'avaient d'autres choix que de se rendre à Rennes ou à Saint-Malo pour se faire soigner. Résultat, « certains patients étaient contraints à de longs déplacements et les praticiens de garde étaient débordés certains week-end », indique le Dr Dominique Chave, présidente du conseil de l'ordre des chirurgiens-dentistes dans le département.

Cinq zones géographiques
Pour mettre fin à cette inégalité d'accès aux soins, des services de garde viennent d'être mis en place dans cinq zones géographiques du département (Rennes, Saint-Malo, Vitré-Fougères, Brocéliande et Redon). Dans chacune d'elles, un chirurgien-dentiste effectuera une permanence chaque dimanche et jour férié de 9 h à 12 h ainsi qu'une astreinte l'après-midi entre 15 h et 18 h. « Sur les 710 chirurgiens-dentistes que compte le département, 410 sont concernés par cette nouvelle organisation. Tout le monde a bien accepté la nouvelle. D'autant que ce n'est pas très contraignant avec en moyenne une garde par an sauf à Rennes où ce sera une garde tous les 18 mois », poursuit Dominique Chave.J. G.