Les 977 449 habitants d'Ille-et-Vilaine sont toujours sans nom.
Les 977 449 habitants d'Ille-et-Vilaine sont toujours sans nom. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Rennes

Habitants cherchent nom

Insolite L'Ille-et-Vilaine ne dispose pas de gentilé pour ses administrés

Ille-et-Vilien, Ille-et-Vilainois, Ille-et-Vilain... Inutile de chercher plus loin car le département ne dispose à ce jour d'aucun gentilé (ou ethnonyme, deux termes désignant le nom des habitants d'un lieu) pour désigner ses concitoyens. Une question qui refait surface à l'heure où le département de la Somme vient de retenir le nom de Samarien pour ses habitants (lire encadré). Outre l'Ille-et-Vilaine, d'autres départements en sont également dépourvus comme la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire ou les Bouches-du-Rhône. Pour Jean-Louis Tourenne, président socialiste du conseil général, cette question est loin d'être « une fantaisie » même si « cela ne constitue pas une priorité » étant donné le contexte actuel. « C'est important pour les habitants d'avoir un nom. Cela offre un sentiment d'appartenance à un projet commun et participe au dynamisme du département », souligne Jean-Louis Tourenne.

Vilaine complique la tâche
Une tentative de dénomination avait d'ailleurs eu lieu en 2005. A cette époque, le choix de l'assemblée départementale s'était porté sur le nom de Hauts-Bretons avant que le projet ne soit finalement abandonné. Une nouvelle tentative avait encore eu lieu un an après via le magazine du département Nous Vous Ille mais la consultation n'avait alors pas été au rendez-vous. Malgré ces couacs, Jean-Louis Tourenne ne veut pas pour autant enterrer le dossier. A quelle échéance et sous quelle forme ? Le président du conseil général reste évasif sur ces deux questions, reconnaissant que « ce n'est pas simple avec l'Ille-et-Vilaine. » Jean-Louis Tourenne en profite tout de même pour glisser quelques pistes personnelles de réflexion. « On aura du mal à construire quelque chose autour de Vilaine, ce n'est pas d'un charme fou. Il vaut mieux s'appuyer sur le nom latin de Visnonia ou Vicenonia pour que cela donne par exemple Vicinonien. Ou alors marier cela avec Ille ? » Autant de pistes qui devraient, on l'espère, éveiller l'imagination des habitants du département.

L'exemple à suivre de la Somme

Lancée le 14 novembre, la consultation publique pour trouver un nom aux habitants de la Somme a été couronné de succès avec près de 600 noms proposés. Parmi ceux-ci, quelques pépites du genre avec des propositions comme Sommités, Simpsommes, Sommeilleurs ou Sommosapiens. Le conseil général de la Somme a finalement opté pour le nom de Samariens.