Trois semaines d'arrêt chez PSA

Jérôme Gicquel

— 

Fin d'année plus que morose pour l'usine PSA Peugeot-Citroën de Rennes. Depuis vendredi, les chaînes de production sont à l'arrêt sur le site de la Janais et ne reprendront du service que le 9 janvier. « Cela correspond à neuf jours de chômage partiel, la semaine entre Noël et le 2 janvier étant prise au titre de congés payés », précise la direction de l'usine. « C'est un nouveau coup dur pour le portefeuille des salariés, surtout en cette période des fêtes », estime quant à lui Michel Bourdon, délégué CGT chez PSA.

Un comité demain matin
Une mesure de chômage partiel qui intervient quelques jours seulement après l'annonce en comité central d'entreprise à Paris de la suppression de 226 postes sur le site rennais l'an prochain. Un comité d'établissement doit d'ailleurs se tenir demain matin à Rennes pour officialiser cette annonce. En septembre, les salariés de PSA avaient déjà connu sept jours de chômage technique ainsi que cinq jours de chômage partiel en octobre. Et le début d'année 2012 n'incite guère à l'optimisme. « Des prévisions évoquent quatre nouveaux jours de chômage partiel au mois de février », désespère Michel Bourdon.J. G.