La tournée de fin d'année pour le facteur Oberthur

Jérôme Gicquel

— 

Le rituel est toujours soigneusement respecté. A chaque fin d'année, les facteurs débarquent dans les foyers pour vendre leurs traditionnels calendriers. Une période cruciale pour la société rennaise Oberthur Editions, leader français sur le marché des Almanachs de La Poste. Plus gros employeur de la ville au XIXe siècle à l'époque de l'ancienne imprimerie Oberthur, l'entreprise a d'ailleurs joui pendant longtemps d'un monopole en la matière avant que le marché ne s'ouvre à la concurrence. Oberthur Editions en vend désormais « des millions » selon son PDG Christophe Rault qui préfère rester discret sur les chiffres exacts de vente.

Chiens et chats toujours au top
A l'heure du tout-numérique, Christophe Rault assure que le calendrier du facteur n'a pas pris une ride. « C'est un produit très traditionnel auquel les Français sont très attachés. Ils y trouvent des informations qui rendent service comme la carte des villes ou l'horaire des marées. » Quand aux motifs, ce sont invariablement les mêmes qui reviennent chaque année. « Les chats, les chiens ou les paysages de mer sont toujours très prisés. » Ce qui n'empêche pas Oberthur Editions d'innover et de renouveler sa collection chaque année. « On mise notamment sur les thématiques zen et décoration qui marchent très bien sur les femmes. » Le cru 2012 livrera également quelques surprises comme l'Almanach Charles Aznavour ou celui du film Rien à déclarer avec Dany Boon et Benoît Poelvoorde.

Diversification

Outre les calendriers et les agendas, Oberthur Editions a diversifié ses activités avec la vente de fournitures scolaires (crayon, sac à dos...). Elle commercialise une quinzaine de licences comme Astérix, RG 512, KanaBeach ou Snoopy.