Rennes

Rennes stoppe la fuite d'eau

Équipement L'aqueduc qui alimente un tiers du bassin est en rénovation

Un convoi exceptionnel a fait une arrivée remarquée hier après-midi dans la zone de fret de la gare de Rennes. Parti la semaine dernière de l'usine Saint Gobain PAM de Pont-à-Mousson, en Lorraine, le train, long de 572 mètres, acheminait 1 100 tonnes de fonte, soit l'équivalent de 44 poids lourds. Une telle livraison avait déjà eu lieu quelques jours plus tôt et deux autres suivront début 2012.
Ces 3 500 tuyaux seront utilisés pour la reconstruction de l'aqueduc dit « La Minette » entre Mézières-sur-Couesnon et le réservoir des Gallets à Rennes. L'ouvrage historique achemine les eaux issues de la rivière du Couesnon et des drains souterrains du Coglais jusqu'à Rennes. Il alimente depuis le fin du XIXe siècle un tiers des besoins en eau potable du bassin rennais. « La reconstruction devenait inévitable pour des raisons d'économie, car l'aqueduc perdait entre 300 000 et un million de m3 d'eau par an », souligne Marc Hervé, président du Syndicat mixte de production d'eau potable du bassin rennais (SMPBR).

25 000 m3 d'eau potable par jour
Le chantier a démarré la semaine dernière en forêt de Rennes et se poursuivra jusqu'en octobre 2012 pour un coût total de 15,5 millions d'euros hors taxe. Au total, ce sont près de 30 km de canalisations qui vont être posés pour la reconstruction de l'aqueduc, « ce qui permettra à terme d'acheminer 25 000 m3 d'eau potable par jour alors que la capacité actuelle était limitée à 18 000 m3 d'eau brute par jour », poursuit Marc Hervé. Le nouveau tracé s'écartera quelque peu du parcours historique en forêt de Rennes et de Saint-Aubin-du-Cormier. Les tronçons de l'ancien aqueduc seront conservés et mis en valeur par l'Office national des forêts.
Parallèlement à la reconstruction de l'aqueduc, le SMPBR a lancé les travaux de rénovation de l'usine de Mézières-sur-Couesnon, datant de 1930, pour une mise en service programmée fin 2012, en même temps que l'aqueduc.

Le SMPBR en quelques chiffres

Le Syndicat de production d'eau potable du bassin rennais gère depuis le 1er janvier 2011 la production d'eau potable, à la place de la ville de Rennes qui occupait auparavant ces fonctions. Constitué de 9 collectivités membres et couvrant 37 communes, le SMPBR produit chaque année plus de 21 millions de m3 d'eau potable pour les 400 000 usagers du bassin rennais.