La zone urbaine de Rennes s'étend

Jérôme Gicquel

— 

La ville grignote sans cesse du terrain.
La ville grignote sans cesse du terrain. — MAISONNEUVE / SIPA

Jusqu'où ira l'extension de Rennes ? Dans une région où la population est moins urbanisée que la moyenne, avec seulement 36 % des Bretons habitant une grande zone urbaine contre 52 % à l'échelle nationale, la métropole rennaise fait un peu figure d'exception. Selon la dernière étude menée par l'Insee entre 1999 et 2008, son aire urbaine englobe désormais 190 communes et s'étend sur 3 750 km2, soit 55 % de la surface globale du département. Une croissance exponentielle qui la place au 5e rang national en terme de superficie, après Paris, Lyon, Bordeaux et Toulouse.

156 000 habitants en plus
Résultat, la distance avec la voisine nantaise s'est réduite comme peau de chagrin. Les deux zones urbaines ne sont désormais plus séparées que de 20 km, contre 60 km il y a dix ans. D'un point de vue démographique, le pôle urbain rennais avoisine maintenant les 655 000 habitants (11e rang national), en progression de 156 000 habitants sur la période. L'Insee explique que ce boom provient principalement des communes périphériques qui ont vu leur population progresser de 48 %, du fait notamment de la pression foncière dans le centre-ville.J. G.