Sangliers morts en Bretagne: Une plainte sera bientôt déposée au tribunal de Paris

J. G.

— 

La plainte contre X que les associations «Sauvegarde du Trégor» et «Sauvegarde du Penthièvre» devaient déposer mercredi à Rennes pour «mise en danger de la vie des populations et du littoral breton» attendra finalement un peu.

Sur conseil de leurs avocats, les présidents des deux associations environnementales devraient attendre jusqu'au 19 septembre avant de la déposer au pôle santé publique du tribunal de grande instance de Paris. «On souhaite donner plus de résonance à notre combat. Les débats ne sont pas clos avec la mort des sangliers et il faut qu'une instruction soit ouverte dans ce dossier. On pourra ainsi déterminer la chaîne de responsabilité dans la pollution du littoral breton», a indiqué André Ollivro, président de l'association Sauvegarde du Penthièvre.

En cause: la découverte de 36 sangliers morts, cet été, dans l’estuaire du Gouessant, à Morieux (Côtes-d’Armor).