Rennes dans le top 10 des villes où il fait bon étudier

Camille Allain

— 

Souvent citée comme ville où il fait bon vivre, Rennes conforte sa réputation en se classant 6e des villes où il fait bon étudier, à égalité avec sa voisine nantaise. C'est ce qui ressort de l'enquête menée par le magazine L'Etudiant. Mieux, la capitale bretonne se classe 2e des grandes villes (250 000 à 400 000 habitants) derrière Montpellier. Au classement général, c'est Toulouse qui l'emporte, devant Grenoble et Marseille-Aix-en-Provence. Pour cette rentrée 2011, Rennes peut même se vanter d'avoir gagné deux places par rapport au palmarès de l'an dernier.

Top en sortie, flop en logement
Pour évaluer les villes, le magazine se base sur 39 critères, comme le taux de réussite en licence, le nombre de bars, le prix des loyers, la proportion d'étudiants... C'est d'ailleurs grâce à ce dernier critère que Rennes grimpe au classement général. Avec 54 800 élèves, elle devient la ville française avec le plus fort taux d'étudiants rapporté à la population (20,6 %, soit une personne sur 5 !). La capitale bretonne joue aussi sur son dynamisme nocturne. Deuxième en sorties et 11e en culture (1ere grande ville), Rennes conserve sa bonne réputation concernant la vie extra-scolaire. Mais pas seulement. Elle se classe première des grandes villes dans les rubriques études, emploi et offres de formation. Mais ce succès a un prix, qui se répercute apparemment sur les loyers. Dans la catégorie logement, Rennes, même si elle gagne une place, n'apparaît pas dans le top 10, trusté pour une fois par les villes de taille moyenne.

Rentrée du Crous

C'est aujourd'hui que les logements du Crous seront remis aux étudiants. A Rennes, on en dénombre plus de 5 800, dont plus de 1 000 ont été récemment rénovés. Une chambre coûte 220 € par mois et environ 300 € pour un studio.