La bigoudène fait le tour du monde

— 

Exit les triskell et gwenn ha du. Place à la bidougène d'A l'Aise Breizh. A l'arrière des voitures, les autocollants à l'effigie de la marque fleurissent partout dans l'ouest, et ont largement remplacé le drapeau breton. « On en vend 200 000 chaque année. Aujourd'hui, plus de 800 000 voitures roulent avec dans le monde », explique Erwann Créac'h. « Et pas que des Bretons, des gens de la France entière ». Une publicité que la population paie pour apposer sur son véhicule ! « Les gens ne l'achètent pas pour la marque mais parce que ça représente la Bretagne. On a juste lancé quelque chose que le conseil régional n'a pas su faire », taquine le chef d'entreprise. Sur le site web de la marque, plus de 600 photos des quatre coins du monde ont été postées par des voyageurs. Tous affichent leur tee-shirt, leur polo ou leur pull à l'effigie d'A l'Aise Breizh. « J'ai croisé une Parisienne au Maroc qui m'a demandé si j'étais Breton. J'ai été surpris, puis j'ai compris qu'elle avait deviné grâce à mon tee-shirt. On a discuté pendant des heures », raconte Erwann. « On peut avoir cette fierté de favoriser les rencontres entre Bretons dans le monde entier ! ».C. A.