Des trajets simplifiés sur la rocade

Camille Allain

— 

Depuis mardi, les écrans d'information installés au-dessus de la rocade rennaise indiquent les temps de parcours. « On recueille des données via des stations de comptage depuis plusieurs années. Aujourd'hui, on en a assez pour proposer un outil fiable », explique Thomas Fagart, de la DirOuest, direction interdépartementale des routes. En calculant le nombre de voitures en circulation et leur vitesse moyenne sur un tronçon, la Dir-Ouest peut maintenant indiquer à l'automobiliste combien de temps il mettra pour rejoindre sa bretelle de sortie. Si la rocade sud est saturée, vous pourrez choisir d'emprunter l'axe nord. L'information sera diffusée de 6 h à 20 h 30 du lundi au samedi sur les quinze panneaux existants, qui indiquaient jusqu'ici les accidents, déviations ou les places restantes dans les parkings relais.

Aménager l'itinéraire
Cet outil vient perfectionner le dispositif Dor Breizh, système de gestion de la circulation lancé il y a dix ans et qui couvre désormais 207 km de routes dans le département. « C'est un outil supplémentaire qui permettra aux automobilistes d'adapter leur itinéraire et d'anticiper la durée de leur déplacement. Cela facilite la mobilité et améliore la qualité de vie des citoyens », se félicite Daniel Delaveau, maire PS de Rennes. Pour actualiser l'information en temps réel, la DirOuest peut compter sur la vingtaine de caméras qui surveillent la rocade. Dix appareils supplémentaires seront bientôt installés sur la partie nord de la ville.

Les radars pédagogiques arrivent

Les deux premiers radars pédagogiques seront installés dans le département avant le 15 juillet. Trois autres suivront d'ici à la fin septembre. Ils annonceront les cinq radars fixes, actuellement en test, situés à Mézières-sur-Couesnon (D 794), Chartres-de-Bretagne (D 34), Bonnemain (D 795), Vern-sur-Seiche (D 163) et Dompierre-du-Chemin (D 178).