La recherche attend un toit

Camille Allain

— 

Les scientifiques rennais étudient l'impact de l'environnement sur la santé.
Les scientifiques rennais étudient l'impact de l'environnement sur la santé. — M. LIBERT / 20 MINUTES

Créé en 2009, l'institut de recherche sur la santé et l'environnement (IRSET), qui regroupe plusieurs organismes scientifiques (lire encadré), aura bientôt un toit. Le centre rennais disposera en 2015 de son propre bâtiment, la première pierre ayant été posée mardi. Derrière ce nom un peu barbare, l'institut a pour mission de trouver les causes des maladies, comme les cancers ou infections pulmonaires, dans l'environnement. Les pouvoirs publics s'en inspirent pour interdire tel ou tel produit. Chimistes, médecins, chercheurs, épidémiologistes pourront ainsi travailler ensemble. « Les épidémiologistes peuvent pointer du doigt les problèmes, mais pas les résoudre. En réunissant toutes les disciplines, on pourra par exemple faire en sorte d'interdire les peintures au plomb, qui nuisent à la santé des enfants et provoquent des cancers », explique Antoine Flahault, directeur de l'Ecole des hautes études en santé publique, l'un des trois membres du dispositif IRSET.

Quel impact ont les portables ?
Les scientifiques espèrent aussi répondre aux questions de la population, « pour que le contribuable comprenne où va son argent », précisent les scientifiques. « On a longtemps travaillé sur l'impact des ondes des téléphones portables quand ils sont portés à l'oreille, alors que beaucoup de gens s'interrogent plutôt sur l'effet des antennes-relais », citent en exemple les scientifiques. « Ce sont des choses qu'il faut corriger. » Pour être plus performant, l'IRSET vient également de signer une convention avec l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (INERIS).
« La population a de fortes préoccupations sur la santé. Malheureusement, nous sommes souvent désarmés pour répondre à certaines questions, comme sur la dangerosité du Bisphenol A sur les bébés, par exemple. On pourra désormais compter sur le savoir-faire des industriels », explique Bernard Jegou, directeur de l'IRSET.

L'IRSET, c'est quoi exactement ?

L'institut regroupe les scientifiques de trois pôles rennais : l'Université Rennes-I, l'Ecole des hautes études en santé publique, et l'Institut national de la recherche médicale (Inserm). Pour l'instant, les chercheurs de l'IRSET sont actuellement répartis sur 3 sites. En 2015, ils seront regroupés à Villejean dans un bâtiment pouvant accueillir 215 agents.