Tout est bon dans le cochon breton

— 

Soucieux de soigner leur image, les éleveurs de porcs bretons présentaient hier leur nouvelle campagne de communication « décalée », qui sera affichée à partir de lundi. Derrière le slogan « Il grogne, il pète, et pourtant grâce à lui vous mangez sain, sûr, bon et breton ! », les membres du Comité régional porcin veulent « renouer le contact avec la population ». David Riou, qui prête son image à la campagne, est éleveur à Plouvorn, dans le Finistère. A 30 ans, il veut « casser l'image des grands-parents agriculteurs. Nous voulons interpeller la population sur notre métier ». Et notamment sur les efforts faits pour le respect de l'environnement. « Nos élevages ont un impact, comme toute activité économique, mais nous travaillons depuis 15 ans à préserver la nature. Ça prend du temps. En 10 ans, nous avons baissé le taux de nitrate de 20 % dans l'eau des rivières bretonnes », poursuit l'agriculteur. Les éleveurs misent sur la « relocalisation » de la consommation. « La filière représente 31 000 emplois dans la région. En consommant du porc breton, on fait vivre la Bretagne », insiste David. Environ 600 affiches seront réparties sur plus de 400 communes de la région pendant une à deux semaines.C. A.