Le plus grand mur de graff à terre

— 

C'est un monument du street art rennais qui s'est éteint hier matin. Le mur qui entourait l'ancienne brasserie Kronenbourg, rue Saint-Hélier, a été abattu. Avec lui, c'est un peu du patrimoine des graffeurs de la ville qui s'en va. Les badauds étaient nombreux à s'arrêter pour photographier une dernière fois la façade colorée de la rue Saint-Hélier. « Ça ouvre le paysage, c'est sûr. Mais j'aimais bien tous ces dessins. Il y avait toujours des nouveaux messages rigolos », témoigne un retraité. Étonnamment, ce sont les graffeurs qui manquaient à l'appel hier matin. Les quatre bâtiments restants seront réhabilités pour accueillir plus de 200 logements d'ici la fin 2013.C. A.