Rennes, CAPITALE DES GAMERS

jérôme gicquel

— 

La halle Francis Querné sur le campus de Beaulieu s'apprête à se transformer en salle d'arcade géante le temps d'un week-end. A partir de demain et jusqu'à dimanche s'y tiendra la 7e édition du Stunfest, l'un des événements européens les plus importants en matière de jeux vidéos. A l'origine de la manifestation, l'association rennaise 3Hit Combo fondée en 2003 par des mordus de « rétro-gaming », soit des jeux comme Mortal Kombat, Street Fighter ou Tetris, datant de la fin des années 80. « Même si les jeux d'aujourd'hui sont beaucoup plus poussés technologiquement, ces jeux n'ont pas pris une ride. Et puis la période correspond pour nous à une sorte d'âge d'or du jeu vidéo », explique Aymeric Lesné, président de l'association.

Des participants venus du Japon
Un premier tournoi de jeux de combats est d'abord organisé en 2005 avant que l'événement ne grossisse au fil des années. Plus de 500 accros au joystick sont ainsi attendus cette année avec des participants originaires du Japon, des Etats-Unis et de nombreux pays européens. « Il y a bien sûr l'idée de compétition mais le plus important c'est surtout de se retrouver tous ensemble et d'élargir notre public. On a débuté avec uniquement des joueurs passionnés et au fil des éditions, on a vu arriver des parents qui voulaient faire redécouvrir à leurs enfants les jeux vidéos auxquels ils jouaient quand ils étaient ados. » Loin des clichés, la communauté des « gamers » accueille également des femmes. Etudiante rennaise de 21 ans, Mélody Guesdon, alias Mizu son nom de joueuse, a attrapé le virus très jeune. « Mes parents jouaient sur une vieille Nes et m'ont transmis leur passion. Depuis je participe souvent à des tournois. C'est beaucoup plus convivial que de jouer toute seule dans ma chambre, surtout qu'il y a de plus en plus de filles qui s'inscrivent. » Avec en tête l'idée de détrôner leurs homologues masculins. « Ce serait valorisant mais ca va être très compliqué car il y aura de la concurrence ce week-end !»

TROIS JOURS DE compétitions ET D'ANIMATIONS

La 7e édition du Stunfest ouvrira ses portes demain à 14 h pour s'achever dimanche à 19 h à la halle Francis Querné sur le campus de beaulieu. Au programme: compétitions de jeux de combats, concerts de musiques électroniques, bornes d'arcades en libre accès, projections de films et débats. Tarifs: 5 € le pass 1 jour, 9 € les 2 jours et 12 € les 3 jours.