Les antis-aéroport se mobilisent

— 

A l'appel du collectif contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, une centaine de personnes se sont rassemblées hier après-midi devant le Parlement de Bretagne. Elles sont venues apporter leur soutien à deux militants jugés en appel devant la cour de Rennes. Arrêtés le 14 janvier 2009 lors de sondages géotechniques sur le chantier du futur aéroport entre Nantes et Rennes, ils avaient été condamnés en première instance à deux mois de prison avec sursis pour « vol de terre et destruction » et « complicité de vol de terre et rébellion » ainsi qu'à la même peine pour « refus de prélèvement ADN. » L'arrêt de la cour d'appel a été mis en délibéré au 10 mai .J . G.