La Bretagne rafraîchit les frigos

— 

Cent exemplaires ont été réalisés.
Cent exemplaires ont été réalisés. — DR

Le Gwenn ha Du se décline maintenant en réfrigérateur. L'idée a germé à Liffré au sein de l'entreprise familiale franchisée chez Pro et Cie. « Je discutais avec le commercial de SMEG, qui commercialise déjà des frigos aux couleurs de l'Italie ou de l'Angleterre. On s'est aperçus que ça n'existait pas avec le drapeau français », explique Daniel Louessard, gérant de la société. « Il m'a répondu que le bleu blanc rouge ne fonctionnerait pas mais qu'il faudrait tenter le coup avec le drapeau breton. » Daniel fait alors appel à une graphiste pour réfléchir à un dessin à adapter sur le frigo. « C'est très artisanal comme projet », poursuit le gérant. L'entreprise SMEG, spécialisée dans l'électroménager haut de gamme, s'est ensuite chargée de la réalisation.

1 300 € le frigo
Une centaine de pièces ont été réalisées mais l'engouement peine à décoller. « C'est à la hauteur de ce qu'on imaginait mais on peut espérer en vendre plus », poursuit Daniel Louessard. A 1 300 € le frigo, le prix n'est pas à la portée de tous. « Ça reste du matériel de grande qualité avec une classification A+ (très économique) », se défend Daniel Louessard. « C'est un objet de collection. On a beaucoup de demandes de Bretons qui ont déménagé. On en a déjà livré à Paris et à Bordeaux. » Le succès modeste, Daniel n'envisage pas de passer une nouvelle commande. « C'est une petite folie qu'on s'est permis. Ce n'est pas ça qui fera vivre notre magasin. » Mais qui en fait parler.C. A.