Irène Frachon retrouve sa couverture

— 

Victoire pour Irène Frachon et son éditeur brestois Charles Kermarec. La cour d'appel de Rennes a annulé hier après-midi la censure du titre du livre de la pneumologue sur le Mediator, estimant qu'il n'y avait « pas lieu » de supprimer la mention « Combien de morts ? » du titre de l'ouvrage Mediator-150 mg. Une décision prononcée le 7 juin dernier par le tribunal de grande instance de Brest, obligeant l'éditeur à réimprimer 5 500 exemplaires du livre. La cour a également condamné le laboratoire Servier, qui avait saisi la justice pour dénoncer le caractère « outrancier et disproportionné du titre », à payer la somme de 3 000 € à la maison d'édition Dialogues.fr.J. G.