Le dauphin se plaît dans la Manche

— 

Des bancs de dauphins au large des côtes bretonnes. L'information a de quoi surprendre mais est pourtant véridique. Pour preuve, le Groupement d'études des cétacés du Cotentin (Gecc) a lancé en début d'année une vaste étude pour recenser et étudier la population de dauphins présents dans le golfe normand-breton. Ce programme de sauvegarde sillonnera les côtes de la Manche, du Cap Fréhel jusqu'au nord Cotentin en passant par la baie du Mont Saint-Michel et les îles Anglo-Normandes.
« Cela fait déjà plusieurs années que nous observons la population de dauphins dans la Manche mais là c'est une étude d'envergure que nous lançons », précise François Gally, directeur de l'association. Lors d'une précédente étude, les membres du Gecc avaient recensé près de 650 grands dauphins dans les eaux de la région, dont 300 sédentarisés. -
« Il y a toujours eu des dauphins dans la Manche. Avant, c'était l'espèce des marsouins qui était la plus présente. Elle a désormais disparue, remplacée par le grand dauphin ». Une espèce bien connue du grand public, notamment grâce aux aventures du célèbre Flipper à la télévision. L'étude, qui doit s'achever fin 2013, vise à photographier l'ensemble des dauphins et d'établir une fiche détaillée pour chaque individu. Des prélèvements de peau seront également effectués pour analyser leur régime alimentaire et le niveau de produits contaminants présents dans leur corps.J. G.