Avec Yan, on ne rate plus son bus

Camille Allain

— 

A 28 ans, Yan Bonnel vient de marquer l'actualité rennaise de son sceau. Informaticien pour un grand groupe dans la capitale bretonne, Yan a lancé la première application pour smartphone depuis l'ouverture des données publiques par la ville. Rappel des faits.
En octobre, Rennes Métropole décide d'ouvrir ses données au grand public : le recensement des bureaux de vote, des parcs, des zones piétonnes. Keolis lui emboîte le pas et publie les horaires de bus et la situation des bornes Vélo Star. Le but ? Que la population s'en empare pour les rendre utilisables par tous, via des applications web ou

smartphone.
Yan se lance dans le développement de son appli en août, avant même que les données ne soient publiées. « On avait déjà accès aux données du Vélo Star. C'était un peu un test pour moi », raconte l'informaticien. « Dès que les données de bus ont été rendues publiques, j'ai travaillé au développement d'une application recensant toutes les horaires de bus du réseau Star et les arrêts les plus proches. » Yan fait de même pour les Vélos. « On peut savoir en temps réel s'il reste des vélos ou non. » Pratique non  ?

88 centimes de recettes
Publiée dimanche, l'application est la première du genre depuis l'ouverture des données au public. « C'était mon objectif. Les gens vont télécharger la première sortie. » Car le travail n'est pas rentable. « J'ai cumulé 88 centimes de recettes publicitaires les deux premiers jours. » Yan espère remporter le concours lancé par la ville doté de 50 000 €. « Je ne l'ai pas fait pour l'argent car quand j'ai commencé, le concours n'était pas connu. »