RENNES S'engage avec Siemens

— 

Le métro rennais prolonge son idylle avec Siemens. Déjà à l'origine du Val qui roule sur la première ligne, le constructeur allemand prendra également en charge les rames de métro de la ligne B qui reliera à l'horizon 2018 Saint-Jacques-de-La-Lande à Cesson-Sévigné. Rennes a cette fois opté pour le Cityval, la nouvelle génération de métro automatique sur pneus de

Siemens.
Le marché, portant sur la partie système et maîtrise d'oeuvre de cette seconde ligne, doit être signé ce matin pour un montant total de 245 millions d'euros. Le contrat prévoit notamment la livraison de 17 rames avec double wagon pour la mise en service de la ligne, avec la possibilité d'évoluer vers des rames à triple wagon selon l'affluence. Cette seconde ligne sera plus rapide que la première (38 km/h contre 31 km/h) et pourra accueillir à son lancement jusqu'à 110 000 voyageurs par jour avec 4 000 personnes par heure et par direction.J. G.