l'entreprise rennaise capsvit son rêve américain

— 

Avoir pour voisins Google, Apple ou Microsoft, beaucoup en rêvent. C'est désormais une réalité pour l'entreprise rennaise Caps qui a ouvert la semaine dernière une filiale à Santa Clara dans la célèbre Silicon Valley. « Pour pouvoir signer des contrats avec des partenaires américains, c'est quasiment obligatoire d'être implanté sur place » précise Laurent Bertaux, PDG de cette société spécialisée dans les logiciels de prévisions et de simulations. Parmi ses principaux clients: Total, le Commissariat à l'Énergie Atomique ou le NOAA, le Méteo France américain. « Plutôt que de faire des tests réels qui peuvent être longs et coûteux, de plus en plus de sociétés se tournent vers des simulations sur ordinateurs. » Une manne pour Caps qui ne compte pas s'arrêter là. La société prévoit d'équiper prochainement la NASA ainsi que des sites militaires américains. Sans parler de la Chine où la société est présente depuis 6 mois avec « un énorme potentiel de développement ».J. G.