20 Minutes : Actualités et infos en direct
Acte de courageLes pompiers qui ont sauvé le bébé dans une poubelle ont été décorés

Rennes : Les pompiers qui ont sauvé le bébé dans une poubelle ont été décorés

Acte de courageUn nourrisson avait été sauvé de la mort après avoir été abandonné au fond d’un conteneur, le 20 octobre dernier
Plusieurs pompiers d'Ille-et-Vilaine ont été récompensés à l'occasion de la Sainte-Barbe, notamment pour avoir sauvé un bébé dans une poubelle.
Plusieurs pompiers d'Ille-et-Vilaine ont été récompensés à l'occasion de la Sainte-Barbe, notamment pour avoir sauvé un bébé dans une poubelle. - SDIS35 / SDIS35
Camille Allain

C. A.

Il leur doit la vie. Noah Briac Alban, bébé retrouvé dans une poubelle de Rennes le vendredi 20 octobre, est aujourd’hui en bonne santé. D’abord pris en charge à la maternité de l’Hôpital Sud, le nourrisson abandonné dans un conteneur enterré du quartier Sarah-Bernhardt avait été secouru par les pompiers.

Samedi, à l’occasion de la Sainte-Barbe, les quatre agents du SDIS d’Ille-et-Vilaine qui lui avaient porté secours ont été décorés et ont reçu la médaille d’honneur pour acte de courage et de dévouement. En 2022, les 3.373 pompiers du département ont effectué plus de 50.000 interventions et reçu près de 700 appels d’urgence par jour.

Sa mère devra rester en prison

Le 20 octobre, ils avaient été alertés par une habitante du quartier, inquiète d’entendre les pleurs d’un nourrisson provenant d’une poubelle. L’enfant, né quelques heures plus tôt, avait été découvert nu dans un sac plastique. Blessé à la tête et victime d’un traumatisme crânien, il avait été sauvé par l’intervention des secours, qui avaient dû descendre dans la benne pour lui porter assistance. « Je l’ai soulevé, pris dans mes bras, et il s’est mis à crier. À partir de là, je savais qu’il était conscient et qu’il fallait agir au plus vite pour sa survie », avait témoigné le caporal Steven Robert à France 3 Bretagne.

La mère de l’enfant, une femme âgée de 17 ans originaire de Mayotte, est actuellement en détention provisoire. Confondu par son ADN, le père avait expliqué avoir eu une relation avec une jeune femme il y a plusieurs mois. Il avait été laissé libre à l’issue de sa garde à vue.

La mère avait expliqué aux enquêteurs avoir accouché seule chez elle avant de tenter de se débarrasser de son bébé. « C’est une décision atroce et déchirante, de celles que l’on regrette la seconde d’après », avait réagi dans un communiqué son avocate Maître Amina Saadaoui, qui espère sa remise en liberté.

Sujets liés