Rennes : Libérée des 600 bus, la place du Champ-Jacquet veut révéler son plus beau visage

URBANISME Un programme d’aménagement de la place, véritable carte postale de Rennes, va être lancé courant 2023

Jérôme Gicquel
— 
La place du Champ-Jacquet et ses immeubles à pans de bois sont une des images de Rennes connues des touristes.
La place du Champ-Jacquet et ses immeubles à pans de bois sont une des images de Rennes connues des touristes. — C. Allain / 20 Minutes

Avec les Lices, Sainte-Anne et République, c’est l’une des places emblématiques de Rennes. Célèbre pour ses immeubles à pans de bois penchés, la place du Champ-Jacquet a tout d’une carte postale. Mais son charme était jusqu’à présent gâché par la présence de 600 bus qui la traversaient chaque jour pour assurer la liaison entre le nord de la ville et République. Une époque désormais révolue depuis le 24 octobre et la réorganisation complète du réseau de bus dans la capitale bretonne.


Voilà à quoi ressemblera la place du Champ-Jacquet une fois les travaux réalisés.
Voilà à quoi ressemblera la place du Champ-Jacquet une fois les travaux réalisés. - Ville de Rennes / 20 Minutes

Libérée de toute circulation, la place se veut désormais un terrain apaisé pour les piétons et les cyclistes. Pour cela, des aménagements, présentés ce lundi soir au conseil municipal, seront réalisés à partir de l’automne 2023 et pour une durée de 20 mois environ.

« Révéler davantage la beauté de son patrimoine bâti »

D’un montant proche de quatre millions d’euros, les travaux visent à transformer la place « en vrai pôle d’attractivité touristique en révélant davantage la beauté de son patrimoine bâti ». Cela passera notamment par un réajustement des trottoirs qui seront élargis et par l’installation de mobiliers urbains propices à la détente.



L’endroit, sur lequel trône la statue de Jean Leperdit, maire de Rennes de février 1794 à octobre 1795, sera également végétalisé avec la plantation d’arbres. La place du Champ-Jacquet ne sera pas la seule à s’offrir un lifting puisque les rues d’Antrain, de l’Horloge, Motte-Fablet et de Rohan sont également intégrées au programme de réaménagement.