Rennes : Qu’est-ce qui change avec le nouveau réseau de bus ?

TRANSPORTS Avec la mise en service de la ligne B du métro, la métropole redéploie tout son réseau de bus à compter de ce lundi

Jérôme Gicquel
A compter de ce lundi, un nouveau réseau de bus vient d'être redéployé à Rennes et dans les communes de la métropole.
A compter de ce lundi, un nouveau réseau de bus vient d'être redéployé à Rennes et dans les communes de la métropole. — C. Allain / 20 Minutes
  • Depuis ce lundi, un nouveau réseau de bus est déployé à Rennes.
  • Il bénéficie surtout aux communes de la première et de la deuxième couronne.
  • Dans le centre-ville de Rennes à l’inverse, la circulation des bus est réduite.

C’est le grand chambardement depuis la rentrée dans les transports en commun à Rennes. Un mois après la mise en service de la ligne B du métro, c’est tout le réseau de bus qui est redéployé à compter de ce lundi avec « une offre renforcée de 8 % », promet la métropole. Tour d’horizon des principales nouveautés.

Des bus plus nombreux et plus tardifs en périphérie

Le métro ne dépassant pas les limites de la rocade à Rennes, ce sont les communes de la première et de la deuxième couronne qui vont principalement bénéficier de ce redéploiement avec « des bus plus nombreux en semaine et le week-end et des horaires élargis », indique Matthieu Theurier, vice-président de Rennes Métropole délégué à la mobilité et aux transports. Les « grandes gagnantes » de ce redécoupage sont les dix communes de plus de 6.000 habitants de la métropole, parmi lesquelles Betton, Mordelles, Noyal-Châtillon-sur-Seiche, Pacé ou Vern-sur-Seiche. Leurs habitants pourront ainsi traîner un peu plus longtemps à Rennes puisque le dernier bus desservant ces communes part désormais à 21h45 au lieu de 20h45.



Plusieurs nouvelles lignes font également leur apparition à commencer par la C7, une ligne Chronostar à haut niveau de service et calée sur les horaires du métro, qui remplace la 57 et relie Bruz à la station de métro Saint-Jacques/Gaîté. Les nombreux étudiants du campus de Ker Lann à Bruz pourront également jouer les prolongations en ville avec la nouvelle ligne Star de Nuit N3 qui fonctionnera les nuits du jeudi, vendredi et samedi après la fermeture du métro.

Un centre-ville plus apaisé

Depuis ce lundi matin, le centre-ville de Rennes respire un peu mieux avec une circulation des bus qui s’est considérablement ralentie. Toutes les lignes qui empruntaient ainsi chaque jour la rue d’Antrain, la place du Champ-Jacquet et la rue de l’Horloge ont ainsi été détournées vers la rue du Général Maurice-Guillaudot qui longe le Thabor et la préfecture de région.

Nœud central du réseau de bus à Rennes, la place de la République, souvent très encombrée, va également retrouver un rythme un peu plus apaisé avec « 30 % de bus en moins à circuler », précise Matthieu Theurier. Plusieurs lignes desservant le centre-ville font également les frais de ce redéploiement comme la C9 qui circulait jusqu’à présent entre Cleunay et Saint-Laurent. « On a décidé de la supprimer car elle suivait le tracé de la ligne B », justifie l’élu.

Une navette électrique en service vendredi

A partir de vendredi, un nouveau véhicule fera son apparition dans le centre-ville. Il s’agit d’un minibus électrique qui circulera sur un tracé de 5,75 kilomètres dans l’hypercentre avec des arrêts à République, Place Hoche et Sainte-Anne. Circulant du lundi au samedi de 10h30 à 19 heures, cette navette s’adressera en priorité aux personnes âgées et aux personnes à mobilité réduite afin de leur permettre de se déplacer plus facilement dans le centre-ville. Le temps de l’expérimentation, qui durera un an, cette navette électrique sera gratuite.