Rennes : Plainte pour « homicide involontaire » après le décès d’un détenu

PRISON L'enquête pour déterminer les causes de sa mort devrait encore prendre quelques semaines

20 Minutes avec AFP
— 
Le détenu de 25 ans avait fait part de sa «détresse psychologique» devant un juge
Le détenu de 25 ans avait fait part de sa «détresse psychologique» devant un juge — KONRAD K./SIPA

Une plainte pour « homicide involontaire » a été déposée après le décès, début septembre, d’un détenu de 25 ans à la maison d’arrêt de Vezin-le-Coquet, en périphérie de Rennes.

La compagne du détenu « a déposé plainte contre X pour "homicide involontaire, non-assistance à personne en danger, délaissement d’une personne qui n’était pas en mesure de se protéger en raison de son état physique et psychique" », a fait savoir le procureur de la République de Rennes, Philippe Astruc. « L’enquête en "recherche des causes de la mort" est toujours en cours et devrait encore prendre quelques semaines », a précisé le magistrat.

Le détenu avait exprimé sa « détresse psychologique »

Né en 1997, ce détenu était en détention provisoire dans le cadre d’une information judiciaire instruite à Nantes pour trafic de stupéfiants. Le jeune homme avait récemment exprimé « sa détresse psychologique » devant un juge, consécutive à la mise en examen de ses parents fin juillet dans la même affaire, selon son avocat Me Philippe Ohayon.

« C’est à compter de l’interpellation de ses parents pour blanchiment que nous avons constaté un changement dans son comportement significatif. Nous avons dûment alerté, le juge d’instruction en a été informé », avait assuré Me Ohayon au lendemain du décès du jeune homme.