Rennes : Pour trouver des alternants, cette école passe l’apéro en terrasse des bars

HAPPY HOUR La Faculté des métiers de la chambre de commerce et de l’industrie sera présente près des jeunes en ce jeudi de fête

Camille Allain
— 
Avant l'été, les écoles multiplient les opérations séduction pour recruter les déçus de Parcoursup. A Rennes, l'une d'entre elles ira en terrasse.
Avant l'été, les écoles multiplient les opérations séduction pour recruter les déçus de Parcoursup. A Rennes, l'une d'entre elles ira en terrasse. — Canva
  • A Rennes, une école cherche à recruter de nouveaux alternants pour satisfaire les besoins des entreprises.
  • Ce jeudi, elle ira "hors les murs" en s’installant en terrasse près de plusieurs bars de Rennes et Saint-Malo pour échanger avec les jeunes.
  • De nombreux secteurs d’activité font face à une pénurie de candidats en alternance.

Comment séduire les jeunes? Où les trouver? Comment leur parler? A Rennes, les responsables de la Faculté des métiers de la chambre de commerce et de l’industrie ont tenté un pari. Ce jeudi, leurs équipes s’installeront directement à la terrasse de plusieurs bars de la capitale bretonne connus pour attirer une clientèle assez jeune. L’objectif ? Aller vers eux pour tenter de leur vanter les vertus de l’apprentissage. « On a de plus en plus de demandes d’entreprises qui nous appellent pour nous dire qu’elles ne trouvent pas de jeunes en apprentissage. Le problème, c’est que les salons et les portes ouvertes, ça fait longtemps qu’elles sont passées. On a eu l’idée d’aller à leur rencontre », explique Alexandra Frappier, responsable communication de la Fac des métiers de la CCI.

Pour les trouver le jeudi soir à Rennes, le plus simple, c’est de s’approcher des bistrots où les étudiants prennent l’apéro. « On vise une tranche d’âge à partir de 18 ans, les déçus de Parcoursup, les gens qui n’ont pas encore trouvé leur orientation ou qui veulent en changer. On leur offre la possibilité de régler cette question de leur avenir avant l’été », poursuit Alexandra Frappier.



Ce jeudi, elle et ses équipes s’installeront aux abords du Delirium Café, place des Lices, aux Grands Gamins sur le mail Mitterrand, au Bistrot, sur l’esplanade de Gaulle mais aussi au bar The Chill, à Saint-Malo. « Les restaurateurs nous ont ouvert leurs portes facilement parce qu’ils sont directement concernés ». En grande difficulté pour recruter, l’hôtellerie-restauration est en quête de jeunes motivés. Ils ne sont pas les seuls. Ce jeudi les métiers du commerce, de la gestion, de la vente, du tertiaire ou encore de l’industrie seront également présentés.

Environ 200 postes en alternance​ sont actuellement à pourvoir dans des entreprises partenaires de la CCI d’Ille-et-Vilaine sur des formations supérieures allant jusqu’au niveau bac + 5.