Rennes : Pourquoi le marché des Lices reste si particulier

VOTRE VIE VOTRE AVIS Parmi les plus grands marchés alimentaires de France, le marché des Lices se tient chaque samedi matin sur la place du même nom. Véritable institution dans la capitale bretonne, il fête cette année son 400e anniversaire

Jérôme Gicquel
— 
Véritable institution à Rennes, le marché des Lices célèbre son 400e anniversaire cette année.
Véritable institution à Rennes, le marché des Lices célèbre son 400e anniversaire cette année. — Elie Lahoud-Pinot / Destination Rennes
  • Deuxième plus grand marché alimentaire de France, le marché des Lices à Rennes célèbre son 400e anniversaire cette année.
  • Dans la capitale bretonne, ce marché reste une véritable institution avec des milliers d’habitués ou de curieux qui s’y pressent chaque samedi matin.
  • 20 Minutes a interrogé ses lecteurs et ses lectrices pour savoir ce que représentait pour eux le marché des Lices et quelles étaient leurs habitudes.

Il est considéré comme le deuxième plus grand marché alimentaire de France sans que l’on sache vraiment quel est le premier. Mais peu importe finalement son classement. Avec ceux d’Aligre à Paris, de Wazemmes à Lille ou des Capucins à Bordeaux, le marché des Lices à Rennes fait en effet partie des garde-mangers les mieux garnis de l’Hexagone. Chaque samedi matin, des milliers d’habitués ou de curieux se pressent ainsi dans ses allées pour remplir leurs paniers de bons produits.



Une fois les courses terminées, la tradition veut qu’on aille ensuite s’enfiler une galette-saucisse sur le pouce avant d’enchaîner par un apéro en terrasse. A l’occasion des 400 ans de cette véritable institution rennaise, nos lecteurs et lectrices nous ont raconté ce que représentait pour eux le marché des Lices. Autant de témoignages gourmands mais aussi pour certains acides.

« Une madeleine de Proust » pour les expatriés

Pour Tom, la virée aux Lices est « la routine du samedi matin ». Sur les étals des 250 commerçants présents, il vient chercher « de quoi manger bon, local et frais pour le week-end ». Fidèle des lieux, Yann apprécie « de se faufiler dans la foule à la recherche du bon légume, du bon légume avant de se diriger vers les stands des traiteurs et des bouchers et d’écouter parfois un bonimenteur ou un musicien de rue ». Passage obligé des politiques, le marché des Lices l’est aussi pour les expatriés rennais. « C’est notre madeleine de Proust », confie Vianney. Aujourd’hui installé à Paris, il « ne manque jamais une occasion d’y passer » quand il revient en Bretagne.

« Alors ça Najat, c?est une araignée ! » Quand Manuel Valls jouait au guide sur le marché des Lices en 2015.
« Alors ça Najat, c?est une araignée ! » Quand Manuel Valls jouait au guide sur le marché des Lices en 2015. - GEORGES GOBET / AFP

Présente sur le marché « depuis quatre générations », Stéphanie Bougerie ne manquerait pour rien au monde le rendez-vous. « C’est un marché incontournable pour nous, il y a de l’ambiance, c’est convivial et nos clients sont fidèles », assure la productrice de légumes installée à Saint-Grégoire. Dans les travées du marché, certains regrettent tout de même la trop grande place accordée aux primeurs au détriment de certains producteurs locaux. « Mais les gens font la différence, les légumes n’ont pas le même goût », sourit la productrice.

Un marché « moins incontournable qu’avant »

Dans cette ode « aux couleurs, aux saveurs et aux odeurs » si chère à Catherine, certains lecteurs se montrent toutefois plus critiques. « Un gros piège à touristes et neuf bobos au mètre carré », lâche ainsi un internaute. Un autre dénonce lui aussi « les prix exorbitants » tandis que certains le fuient « car il y a trop de monde ».

« Moins qu’avant tout de même », leur répond Guillaume, qui y vend des produits italiens dans son camion Pasta & Company. Une conséquence selon lui du Covid. « Lors des confinements, les gens se sont tournés vers les marchés de quartiers et ils ont depuis gardé leurs habitudes », assure-t-il. Résultat, le marché des Lices est selon lui « moins incontournable qu’avant ». Mais toujours aussi appétissant.

Une œuvre de street-art et des visites guidées

Pour célébrer les 400 ans du marché des Lices, tout un tas d’événements sont prévus cette année. Le week-end dernier, une fresque de street-art de 60 m de long rappelant l’ambiance du marché a ainsi été inaugurée sur les palissades du chantier du futur hôtel Mama Shelter place des Lices. Des visites guidées autour de la place sont également proposées par Destination Rennes. La prochaine a lieu ce samedi à 15h30, puis le 27 mai et les 11 et 25 juin. Inscription sur le site billetterie-rennes.com. Tarif : 7,20 euros.