Rennes : Bientôt une navette électrique gratuite dans l’hypercentre ville

MOBILITE A la livraison de la ligne B du métro, une navette sera mise en place afin de compenser le détournement de nombreux bus

Camille Allain
— 
Une navette électrique, comme ici dans la ville du Mans, sera bientôt mise en service à Rennes.
Une navette électrique, comme ici dans la ville du Mans, sera bientôt mise en service à Rennes. — Patrick Siccoli/SIPA
  • Une navette électrique sera prochainement mise en place pour transporter en priorité les personnes à mobilité réduite dans l’hypercentre de Rennes.
  • Un dispositif qui sera proposé gratuitement pour répondre au détournement de nombreux bus qui ne traverseront plus le centre historique du nord au sud.
  • La mise en place de la navette aura lieu à la livraison de la ligne B du métro, toujours espérée pour la fin mai.

Les chiffres du trafic quotidien sur cet axe donnent le tournis. A Rennes, environ 800 bus transitent chaque jour par la charmante place du Champ-Jacquet et ses célèbres immeubles à pan de bois. Plus pour longtemps. En réflexion depuis des années, le contournement du centre historique de la capitale bretonne sera bientôt acté. Quand ? Impossible à dire puisqu’il dépend de la livraison de la ligne B du métro. Si la date de la fin mai est toujours annoncée par Siemens, la présidente de la métropole Nathalie Appéré a reconnu avoir des doutes quant à la capacité de l’entreprise allemande à tenir son engagement. Disons qu’elle devrait arriver bientôt. Ou que l’inauguration n’a jamais été aussi proche.

En attendant de pouvoir frimer avec sa nouvelle ligne B, la métropole a annoncé l’arrivée imminente d’une navette électrique qui circulera dans son hypercentre prochainement. Sa mission : faciliter les déplacements des personnes, en priorité celles à mobilité réduite, dans le centre-ville une fois que les bus auront été détournés.

« Proposer un centre-ville apaisé »

« Aujourd’hui, les bus passent par la rue d’Antrain, Champ-Jacquet et la rue d’Horloge. Demain, ils seront tous déviés vers la rue Guillaudot (celle qui part de l’avenue Janvier pour passer devant l’entrée principale du parc du Thabor). On a fait le constat qu’on éloignait les arrêts de bus d’une partie du centre historique. Il fallait répondre à cette question », explique Matthieu Theurier, vice-président de Rennes Métropole chargé des mobilités. L’élu écologiste rappelle que l’objectif de ces déviations est « de proposer un centre-ville apaisé ».

Dans un premier temps, cette navette électrique sera opérée gratuitement. Conduite par un agent du Star, elle circulera depuis la place Hoche jusqu’à République en passant par Sainte-Anne. Elle remontera ensuite par Chezy-Dinan pour rejoindre la rue Guillaudot et repartir à Hoche. Une boucle assez courte qui devrait lui permettre de proposer un départ toutes les quinze minutes tous les jours de 10 heures à 19 heures. Elle sera opérationnelle à l’ouverture de la ligne B du métro.