Rennes : Les Grands Gamins amarrent le premier bar flottant sur une péniche

APERO SUR L'EAU Les propriétaires du célèbre établissement du mail Mitterrand ont aménagé une péniche pour en faire le premier bar sur l’eau de Rennes. D’autres commerces vont suivre

Camille Allain
— 
A Rennes, le quai Saint-Cast vient de voir arriver une nouvelle péniche. Propriété des Grands Gamins, elle deviendra bientôt le premier bar sur l'eau de Rennes.
A Rennes, le quai Saint-Cast vient de voir arriver une nouvelle péniche. Propriété des Grands Gamins, elle deviendra bientôt le premier bar sur l'eau de Rennes. — Les Grands Gamins
  • A Rennes, les propriétaires du bar Les Grands Gamins ont acheté une péniche pour y installer le premier bar sur l'eau de la capitale bretonne.
  • D'autres commerces doivent ouvrir par la suite, notamment un salon de yoga et une crêperie.
  • La municipalité souhaite redécouvrir la Vilaine et offrir un centre-ville moins concentré aux habitants.

EDIT du 10 mai 2022 : Le bar guinguette a ouvert ses portes le 6 mai sous le nom de La Musette

Ils n’attendent plus que le feu vert des autorités. Après plusieurs mois de réflexion et de travaux, les propriétaires du bar Les Grands Gamins s’apprêtent à frapper fort. D’ici quelques semaines, Jérémy Leduc et Matthieu Horeau seront les heureux gérants du premier bar sur l’eau de Rennes. Un petit événement dans une ville longtemps appelée « Condate », ce qui veut dire « confluence », en référence à son implantation à la confluence de l’Ille et de la Vilaine.

C’est sur les eaux très calmes du canal d’Ille-et-Rance que le futur péniche-bar va ouvrir. Quand ? Prochainement. « Les derniers travaux sont en cours. Nous attendons encore la validation de la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM), qui va demander un petit temps d’instruction. Nous n’avons pas encore de date d’ouverture arrêtée mais ça ne saurait tarder », explique le copropriétaire Jérémy Leduc à 20 Minutes, sans vouloir en dire plus pour l’instant au sujet de la « petite sœur » du désormais célèbre café cantine qu’il a ouvert sur le mail Mitterrand.

A Rennes, le quai Saint-Cast vient de voir arriver une nouvelle péniche. Propriété des Grands Gamins, elle deviendra bientôt le premier bar sur l'eau de Rennes.
A Rennes, le quai Saint-Cast vient de voir arriver une nouvelle péniche. Propriété des Grands Gamins, elle deviendra bientôt le premier bar sur l'eau de Rennes. - Les Grands Gamins

Avant d’ouvrir leur bar flottant, les Grands Gamins devront d’abord terminer les travaux d’adaptation de leur péniche. Et il y avait du boulot, car pour ce nouveau projet, ils ont choisi d’acheter un chaland nantais datant de 1903. Depuis quelques jours, l’embarcation bleue et blanche est amarrée quai Saint-Cast, juste à côté du salon Mouch’. Installé là depuis 2014, le salon de coiffure flottant attendait impatiemment de se trouver de nouveaux voisins. La municipalité rennaise avait lancé un appel à projets en partenariat avec la région Bretagne dès 2019 pour animer les bords du canal. Plusieurs dizaines de candidatures avaient été étudiées mais le dossier avait accumulé d’importants retards, notamment en raison de la crise sanitaire.

« Cela a pris beaucoup de temps »

La première péniche à ouvrir devrait donc être le bar musette des Grands Gamins en avril, juste avant le salon de yoga de Magdalena Musialek. Cette professeure de 36 ans pensait pouvoir inaugurer sa structure il y a plusieurs mois déjà. Mais ouvrir un commerce sur l’eau semble bien plus compliqué que sur la terre ferme. « Cela a pris beaucoup de temps, surtout pour le prêt avec les banques, mais cela se concrétise enfin », nous confiait-elle en novembre. Elle devrait ouvrir sa salle fin avril ou début mai.

Deux autres projets devraient voir le jour au même endroit. Une crêperie flottante est en cours de construction et devrait s’amarrer à l’automne. Et une salle de réception de type événementiel est également envisagée, même si aucune date de livraison n’est encore avancée.

Ces quatre projets ne devraient pas être les seuls à se développer à Rennes. Face à l’engouement des habitants pour un retour de la nature en ville et la redécouverte de son fleuve, la municipalité a identifié d’autres sites : le long du boulevard de Lattre-de-Tassigny (Anatole-France) à Baud-Chardonnet où aux abords de la guinguette actuellement exploitée par le MeM. « L’objectif de ces projets est de développer l’animation des berges de la Vilaine et des canaux, de valoriser et d’ouvrir ces espaces de nature, dans la continuité du centre-ville », justifie la ville de Rennes.