Rennes : Avec le réaménagement des Portes Mordelaises, la ville redécouvre son passé médiéval

PATRIMOINE La première phase des travaux s’achève avec une journée d’inauguration prévue samedi

Jérôme Gicquel
Principale porte d'entrée de la ville de Rennes dans le passé, les Portes Mordelaises viennent d'être restaurées.
Principale porte d'entrée de la ville de Rennes dans le passé, les Portes Mordelaises viennent d'être restaurées. — J. Gicquel / 20 Minutes
  • Cachées pendant longtemps, les Portes Mordelaises viennent d’être restaurées à Rennes.
  • Le chantier de mise en valeur de ce patrimoine historique va se poursuivre jusqu’en 2024 avec l’aménagement d’une promenade au pied des remparts.
  • Une journée d’inauguration est organisée samedi pour la fin de la première phase des travaux.

Elles ont trop longtemps été invisibles aux yeux des habitants et des touristes, enclavées dans le centre historique et cachées par tout un tas de constructions. Les Portes Mordelaises et ses remparts sont pourtant emblématiques de l’histoire de la ville et rappellent que Rennes, ou plutôt Condate, a dans le passé été une cité fortifiée. C’est sous cette porte imposante, datant du XVe siècle, que les ducs et duchesses faisaient aussi leur entrée solennelle dans la ville avant leur couronnement dans la cathédrale Saint-Pierre voisine.

Depuis cette glorieuse époque, le site a perdu de sa superbe au fil des siècles et ce joyau médiéval est aujourd’hui largement méconnu du grand public. Pour « révéler ce patrimoine historique », la ville a longtemps cherché la bonne formule avant de voter en mars 2015 un projet de mise en valeur. Après une phase d’acquisition du foncier pour récupérer l’arrière de la rue Nantaise, les travaux ont finalement démarré en 2018.

Une passerelle en lieu et place du pont-levis

Freiné par la pandémie, le chantier a pris du retard et s’est révélé plus complexe que prévu. « Après avoir ausculté chacune des pierres sur les Portes Mordelaises, nous avons dû en changer les deux tiers », confirme Ugo Le Borgne qui coordonne les travaux pour la ville de Rennes. Une passerelle en acier a aussi été posée en lieu et place de l’ancien pont-levis tandis que les vestiges du mur antique et du boulevard d’artillerie ont été restaurés. Au pied des remparts, un jardin a également été aménagé avec des gradins qui accueilleront ponctuellement des événements.

Le long des remparts, une promenade va être aménagée pour faire la jonction entre le bas de la place des Lices et le mail Mitterrand.
Le long des remparts, une promenade va être aménagée pour faire la jonction entre le bas de la place des Lices et le mail Mitterrand. - J. Gicquel / 20 Minutes

Quant à l’intérieur des tours, qui ont été occupées par des locataires successifs jusque dans les années 1970, leur avenir n’est pas encore tranché. « Il faudra réfléchir à leur usage futur mais cela nécessitera de gros investissements, on laissera ça à la prochaine équipe municipale », sourit Marc Hervé, premier adjoint chargé de l’urbanisme.

Une promenade aménagée le long des remparts

Les Portes Mordelaises restaurées, le chantier, d’un montant global de cinq millions d’euros, est toutefois loin d’être terminé. Dans les prochains mois, les travaux se concentreront le long des remparts à l’arrière de la rue Nantaise. Une promenade, accessible par une passerelle qui sera construite sur le parvis des Portes Mordelaises, sera ainsi aménagée afin de faire la jonction entre les places Sainte-Anne et des Lices et le mail Mitterrand.

Un peu à l'abandon, le square Hyacinthe-Lorette, situé au pied des remparts, sera retravaillé courant 2024.
Un peu à l'abandon, le square Hyacinthe-Lorette, situé au pied des remparts, sera retravaillé courant 2024. - J. Gicquel / 20 Minutes

Dans ce nouvel espace ouvert au public, les restaurants de la rue Nantaise auront la possibilité de déployer leurs terrasses. Ce « cheminement doux et paysager » emmènera les piétons au pied de la tour Duchesne qui sera, elle aussi, restaurée. Courant 2024, le square Hyacinthe-Lorette, peu fréquenté et un peu laissé à l’abandon, sera enfin retravaillé en gradins et en zone humide, ce qui permettra aux Rennais et aux Rennaises de se la couler douce au pied des remparts.

Rennes à l’heure médiévale

Pour fêter la fin de la première phase des travaux, une journée d’inauguration des Portes Mordelaises et du jardin des remparts est prévue samedi. Des animations médiévales seront proposées tout au long de la journée ainsi que des visites guidées sur les fouilles archéologiques et sur le projet et l’histoire des lieux. En fin de journée, les deux tours des Portes Mordelaises seront mises en lumière avant une « performance musicale électronique, médiévale et folklorique ».