Rennes : Le parking supprimé et des arbres plantés place de la Parcheminerie

URBANISME Les travaux d’aménagement de la petite place démarrent pour un an environ

Jérôme Gicquel
— 
Dans le centre-ville de Rennes, la place de la Parcheminerie part pour une petite année de travaux.
Dans le centre-ville de Rennes, la place de la Parcheminerie part pour une petite année de travaux. — J. Gicquel / 20 Minutes

Un potentiel inexploité. Dans le centre-ville de Rennes, les petites places comme La Parcheminerie, Champ-Jacquet ou Toussaints laissent un peu les habitants sur leur faim. Interrogés lors de la consultation Rennes 2030, les Rennais et les Rennaises avaient en effet estimé que ces petites places ressemblaient trop souvent à des parkings et n’avaient pas de véritable usage ni d’identité.

Engagée dans une grande réflexion sur le devenir de son cœur de ville, la municipalité rennaise se lance donc dans la reconquête de ses places. Après plusieurs mois de retard, en raison du contexte sanitaire et du décalage de la livraison de la ligne B du métro, le chantier démarre ce lundi sur la place de la Parcheminerie qui fait face au théâtre du même nom. Malgré la grogne de certains riverains et commerçants, le petit parking de huit places qui s’y trouve actuellement est amené à disparaître.

Une place entièrement piétonne

La ville en profitera pour végétaliser la place, qui sera entièrement piétonne, avec la plantation d’une vingtaine d’arbres ainsi que des arbustes, des plantes grimpantes ou vivaces et des couvre-sols. « La surface plantée en pleine terre atteindra 200 m², contre 17 m² actuellement », précise la ville. Un belvédère sera aménagé sur la partie haute de la place, au niveau de la rue de la Chatolais, tandis que la partie basse sera végétalisée, avec un escalier en pierre pour assurer la liaison.

Visuel de la future place de la Parcheminerie après les travaux.
Visuel de la future place de la Parcheminerie après les travaux. - Ld-up

Le chantier, qui avoisine le million d’euros, doit être achevé début 2023. Pendant la durée des travaux, l’accès piétons, riverains et aux commerces restera toutefois possible.