Rennes : Cinq mineurs poursuivis pour avoir détroussé des étudiants sur un campus universitaire

ENQUETE Neuf victimes avaient été agressées au couteau par un groupe d’individus

C.A.
— 
Le campus Beaulieu de l'université Rennes 1, ici le 2 septembre 2016.
Le campus Beaulieu de l'université Rennes 1, ici le 2 septembre 2016. — C. Allain / 20 Minutes

Ils étaient sept en garde à vue. Seuls six seront poursuivis. Vendredi, six jeunes hommes âgés de 14 à 18 ans ont fait l’objet de convocations de la justice pour avoir agressé et volé des étudiants sur le campus Beaulieu de l’université Rennes-1. Quatre d’entre eux sont de nationalité albanaise, un est Italien et un est Français, précise le procureur de la République de  Rennes.

Leur interpellation était intervenue en début de semaine après une série d’agressions dans le quartier de Beaulieu entre le 25 novembre et le 11 décembre 2021. Neuf étudiants avaient déposé plainte pour des faits similaires. Abordées alors qu’elles étaient seules, les victimes étaient menacées par un groupe d’individus armé d’un couteau, avant de faire l’objet de violences. Leurs agresseurs dérobaient leurs effets personnels, leur carte bancaire ou leur téléphone. Les mis en cause réclamaient alors le code bancaire et celui du téléphone. A quatre reprises, des retraits allant jusqu’à 560 euros avaient été effectués juste après le vol d’après les enquêteurs de la sûreté départementale.

Extorsions avec arme, vols et escroqueries

L’une des victimes avait reçu deux coups de couteau dans les cuisses, occasionnant sept jours d’interruption totale de travail. Le majeur sera convoqué devant le tribunal correctionnel en mai. Quatre des cinq mineurs seront jugés par la juridiction des mineurs ce lundi. Quant au dernier, il fera l’objet de poursuites devant le tribunal de Saint-Malo. En garde à vue, certains des mis en cause ont partiellement reconnu les faits. Ils seront jugés pour extorsions avec arme, vols avec arme et escroqueries.