Rennes : Le chantier de fouilles ne retardera pas la plantation des arbres de la place de la Mairie

URBANISME Cinq sépultures médiévales ont été découvertes sous les pavés

Jérôme Gicquel
— 
Démarré la semaine dernière, le diagnostic archéologique se terminera au plus tard le 28 janvier sur la place de la Mairie à Rennes.
Démarré la semaine dernière, le diagnostic archéologique se terminera au plus tard le 28 janvier sur la place de la Mairie à Rennes. — J. Gicquel / 20 Minutes

Il n’y avait pas de plage sous les pavés mais des ossements. Démarré la semaine dernière, le diagnostic archéologique réalisé par les équipes de l’Inrap, l'Institut national de recherches archéologiques préventives, sur la place de la Mairie de Rennes a permis de mettre au jour un pan de l’histoire de la ville avec la découverte de cinq sépultures datant de l’époque médiévale. « Ces inhumations, qui seront étudiées par un anthropologue et feront l’objet d’une datation par radiocarbone, ont probablement un lien avec le cimetière de l’église Saint-Pierre-du-Marché, une église mentionnée au XIe siècle dans les sources écrites », indique la ville dans un communiqué.



Sous l’œil curieux de nombreux passants, les archéologues ont également découvert des restes des murs de l’ancien hôtel de Brissac, « un hôtel connu pour avoir hébergé des Parlementaires au XVIIe siècle ». Mené à la demande de la Direction régionale des affaires culturelles (Drac), le chantier prendra fin au plus tard le 28 janvier. « La Drac estime que des fouilles complémentaires ne sont pas nécessaires en raison de la nature limitée des travaux », précise la ville.

Dix-huit chênes pour verdir la place

En conséquence, la plantation de 18 arbres prévue sur la place ne sera pas retardée. Elle aura lieu au milieu du mois de février, une fois le remblaiement des fosses creusées par l’Inrap effectué. Ce seront 18 chênes à feuilles de laurier, une espèce plutôt adaptée au climat du sud de la France, qui verdiront la place de la Mairie.

Les arbres seront plantés des deux côtés de l'Hôtel de ville et de l'Opéra.
Les arbres seront plantés des deux côtés de l'Hôtel de ville et de l'Opéra. - Rennes Métropole

« D’une hauteur de 2 à 3 m à leur plantation, ils atteindront 10 à 12 m de haut en taille adulte, d’ici une quinzaine d’années », précise la municipalité. Les travaux, dont le coût s’élève à 204.000 euros, devraient être achevés dans le courant du mois d’avril.