Rennes : « On s’est fait surprendre »…. Un coup de vent éclair fait quelques dégâts

METEO Au plus fort de l’épisode, environ 9.000 foyers ont été privés d’électricité samedi après-midi en Bretagne

C.A.
— 
Illustration d'un arbre couché sur la voie à Rennes, ici après le passage de la tempête Alex, le 2 octobre 2020.
Illustration d'un arbre couché sur la voie à Rennes, ici après le passage de la tempête Alex, le 2 octobre 2020. — C. Allain / 20 Minutes

C’était le premier coup de vent de l’année. Et il est arrivé sans crier gare. Alors que la Bretagne​ était seulement placée en vigilance jaune pour vents forts et inondations, sa capitale a été secouée samedi après-midi. Pendant une vingtaine de minutes, des rafales dépassant les 100 km/h ont balayé Rennes, occasionnant quelques dégâts. Des arbres ont été déracinés et se sont couchés sur les voies, notamment dans le quartier de Villejean. Les pompiers ont relevé 72 interventions liées aux intempéries de 16h30 à 2h30 du matin en Ille-et-Vilaine. « On s’est fait surprendre, on ne s’y attendait pas », reconnaît un officier des pompiers.

Pour une fois, c’est le territoire de Rennes Métropole qui a été le plus touché. C’est là que se sont concentrées la plupart des interventions. « Des arbres couchés sur les routes, des chutes de matériel, quelques toitures arrachées et seulement deux inondations », précisent les pompiers. Les services de la ville et de la métropole ont été fortement mobilisés pour rouvrir la circulation et dégager les voies.

L’épisode de vent a duré « une vingtaine de minutes » et a privé 9.000 foyers d’électricité au plus fort de la tempête en Bretagne. Enedis précise qu’à 8 heures ce matin, 3.500 foyers étaient toujours sans courant, dont 1.500 en Ille-et-Vilaine. Environ 300 techniciens ont été mobilisés.