Ille-et-Vilaine : Un homme abattu par la propriétaire du logement où il s'était introduit

ENQUETE La thèse du cambriolage un temps évoquée semble ne plus tenir

X.R. avec AFP
— 
Un véhicule de gendarmerie (Illustration)
Un véhicule de gendarmerie (Illustration) — SICCOLI PATRICK/SIPA

EDIT DU 20/12/2021. Cet article a été mis à jour après la révélation de nouveaux faits par les magistrats du parquet.

Le détail des faits reste à éclaircir, mais il y a au moins une chose de sûre : la gendarmerie d’Ille-et-Vilaine, prévenue à 5h45 ce samedi matin, a pu constater le décès d’un homme de 37 ans à Lanhélin (aujourd’hui appelée Mesnil Roc’h), près de  Saint-Malo, abattu par la propriétaire du domicile où il s’était introduit.

« Il semblerait que la victime se soit introduite au domicile de l’auteure présumée. Tout ceci se termine par un coup probablement au fusil de chasse, en tout cas du gros calibre dans la mesure où la victime a été éjectée sous le recul vers l’extérieur », a indiqué la procureure de Saint-Malo Christine Le Crom, confirmant une information de Ouest-France.

L’auteure présumée du coup de fusil, une femme âgée de 62 ans ayant récemment changé de sexe avait un temps évoqué la thèse du cambriolage. Lors de sa garde à vue, les éléments se sont avérés plus confus. « Il pourrait s’agir de faits commis dans un contexte de trafic de stupéfiants », selon la procureure de Saint-Malo. Selon Ouest-France, une femme et un adolescent ont également été pris en charge par les secours, choqués mais pas blessés. Une information judiciaire pourrait être ouverte par le parquet de Rennes, et une autopsie doit être pratiquée dans les meilleurs délais.