Vaccination à Rennes : Face à la saturation des créneaux, deux nouveaux centres ouvrent leurs portes

TROISIEME DOSE Un centre sera ouvert dans le nouveau quartier général des pompiers et un autre dans un ancien collège de Villejean

Camille Allain
— 
Illustration d'un centre de vaccination contre le Covid-19.
Illustration d'un centre de vaccination contre le Covid-19. — M.Libert / 20 Minutes

« Aucun créneau n’est disponible pour le moment ». Ce message, des milliers de Français et Françaises l’ont vu sur le site Doctolib après les annonces gouvernementales la semaine dernière. La situation est la même partout : les créneaux de vaccination pour la dose de rappel, désormais nécessaire pour conserver son pass sanitaire, sont pris d’assaut. Après avoir fermé leurs vaccinodromes installés dans le Liberté et le stade Robert-Poirier, la ville de Rennes et le conseil départemental d’Ille-et-Vilaine ont dû prospecter en urgence pour trouver de nouveaux lieux.

Contraints de rendre le stade aux athlètes et le Liberté aux artistes, les collectivités se sont rabattues sur l’ancien collège Rosa-Parks, dans le quartier de Villejean, qui servait déjà de centre de dépistage du Covid-19. Le nouveau quartier général des pompiers situé rue Moulin-de-Joué prêtera également son gymnase pour les injections de rappel. On peut y voir un côté pratique, puisqu’une grande partie des personnels mobilisés pour la vaccination sont pompiers.

A compter de samedi ou dimanche, la caserne accueillera le plus grand centre de vaccination du département. « Notre objectif est d’arriver à 10.000 injections par semaine », assure Jean-Luc Chenut, président du département. Lors de la première campagne de vaccination, un tiers des injections réalisées en Ille-et-Vilaine avaient été réalisées au stade Robert-Poirier. « Un peu plus de 900 agents du Sdis y ont passé au moins une journée », poursuit l’élu.

La ville occupe quant à elle l’ancien collège Rosa-Parks dans le quartier Villejean où elle espère réaliser 5.500 vaccinations par semaine. Un centre qui vient s’ajouter à celui ouvert dans le quartier Bréquigny. Suffisant pour absorber la longue file d’attente des plus de 18 ans souhaitant obtenir leur dose de rappel ? « Nous faisons face à un pic en décembre, janvier et février. Mais nous aurons assez de doses pour vacciner tout le monde dans les délais », assure le préfet Emmanuel Berthier.

La Bretagne est la région française où le taux de vaccination est le plus élevé en France, avec 96 % de sa population primo-vaccinée. L’agence régionale de santé regrette que « plus de 6.000 personnes âgées de plus de 80 ans » n’aient toujours pas effectué la démarche. Au total, 2,6 millions de Bretons sont concernés par le rappel vaccinal. Le taux d’incidence a été multiplié par quatre dans la région en un mois et dépasse désormais les 210 cas pour 100.000 habitants.

Comment procéder ?

La prise de rendez-vous doit se faire en priorité sur le site Doctolib, « en sollicitant l'aide d'un proche si besoin », précise la ville de Rennes. En cas d'impossibilité à utiliser Doctolib, la réservation est possible par téléphone au 08 05 69 08 21. Notez que les sites de Bréquigny et de Malifeu (Rosa-Parks) ne disposent pas de parking et qu’il est préférable de s’y rendre en transports en commun