Rennes : A Saint-Hélier, l’ancienne brasserie va de nouveau faire mousser le quartier

URBANISME A l’abandon depuis 2003, l’ancienne usine Kronenbourg a été réhabilitée et accueille désormais des bureaux, un restaurant et un espace événementiel

Jérôme Gicquel
— 
Seuls la halle d'embouteillage et le château d'eau de l'ancienne brasserie ont été conservés.
Seuls la halle d'embouteillage et le château d'eau de l'ancienne brasserie ont été conservés. — J. Gicquel / 20 Minutes
  • A l’abandon depuis 2003, l’ancienne brasserie Saint-Hélier à Rennes vient d’être réhabilitée.
  • Elle accueille désormais un espace événementiel, des bureaux et un restaurant.
  • L’inauguration des lieux a lieu ce mercredi.

On y a produit des milliers d’hectolitres de bière pendant 130 ans. Rachetée en 1986 par le géant Kronenbourg, l’ancienne brasserie Graff fermera finalement ses portes en 2003 dans le quartier Saint-Hélier à Rennes. Laissée à l’abandon, l’usine a longtemps fait tache dans le paysage, son ancienne halle d’embouteillage et son château d’eau faisant un peu office de verrue dans ce quartier situé à deux pas de la gare. Les projets pour préserver et réhabiliter ce patrimoine industriel n’ont pourtant pas manqué entre-temps. Il a été question un moment d’en faire un lieu culturel, un espace de coworking ou une pépinière d’entreprises. Mais tous ces projets sont restés au point mort.

Il faudra finalement attendre fin 2019 pour que l’ancienne brasserie se dessine un avenir. Propriétaire des lieux, la société publique locale Citédia imagine alors d’en faire « un futur lieu des transitions ». Après un an et demi de travaux, la réhabilitation des lieux touche aujourd’hui à sa fin avec une journée inaugurale prévue ce mercredi (lire encadré).

La halle pourra accueillir jusqu’à 600 personnes

Ouverte aux quatre vents, l’ancienne halle d’embouteillage a été fermée et réaménagée pour en faire un espace événementiel de 600 m². « On a voulu en faire un lieu d’accueil pour des acteurs engagés dans les transitions sociales, économiques ou écologiques du territoire », souligne Florence Demay, directrice de l’activité événementielle chez Citédia.

La nouvelle brasserie accueillera un espace événementiel, des bureaux et un restaurant.
La nouvelle brasserie accueillera un espace événementiel, des bureaux et un restaurant. - J. Gicquel / 20 Minutes

En configuration assise, l’équipement pourra accueillir des colloques ou des séminaires réunissant jusqu’à 600 personnes. « Mais le lieu se veut ouvert au plus grand nombre, aux associations comme aux riverains », assure Florence Demay. Des événements grand public sont ainsi déjà au programme avec des scènes ouvertes et des concerts pour fêter l’anniversaire de Georges Brassens le 24 octobre ou un festival des brasseries et micro-brasseries de Bretagne les 26 et 27 novembre.

Une micro-brasserie dans l’ancienne brasserie

Pour agrandir l’ancienne brasserie, une extension en ossature bois a également été réalisée de manière à pouvoir accueillir trois entreprises « engagées autour des questions de transitions » qui s’y installeront à partir du 1er novembre. Quelques jours plus tôt, le 17 octobre précisément, c’est un restaurant, baptisé La Cantine, qui prendra place dans un espace jouxtant la halle.

Géré par les propriétaires du Haricot Rouge et du Quantic Café, l’endroit proposera une cuisine locale. Il honorera aussi la mémoire des lieux puisqu’il disposera d’une micro-brasserie et produira donc sa propre bière. Gérant d’un kebab dans le quartier, Mourad ne craint pas cette nouvelle concurrence. Il estime au contraire que l’ouverture de cette brasserie Saint-Hélier new-look va permettre de dynamiser le quartier. « Mis à part les riverains, il n’y a pas trop de passage par ici donc ça ne peut qu’être bon pour les affaires », sourit-il.

Une journée inaugurale en trois temps

L’inauguration de la nouvelle brasserie Saint-Hélier se déroulera en trois temps ce mercredi. Dans la matinée, des élèves des trois établissements scolaires du quartier réaliseront une fresque autour des enjeux climatiques. De 14h30 à 16 heures, le grand public pourra ensuite assister gratuitement au spectacle musical Les pieds dans l’bal proposé en ouverture du festival Le Grand Soufflet. L’inauguration officielle se déroulera ensuite en fin de journée en présence d’élus et des acteurs du projet.