Rennes : Confisquée par les voitures, la piste cyclable de la gare « n’est pas terminée »

MOBILITES Les aménagements définitifs de la voie vélo de l’avenue Janvier sont attendus ces prochaines semaines

Camille Allain
— 
A Rennes, les pistes cyclables de l'avenue Janvier sont souvent occupées par des véhicules en stationnement.
A Rennes, les pistes cyclables de l'avenue Janvier sont souvent occupées par des véhicules en stationnement. — D. Blanchard/20 Minutes

Ses pavés gris sont agréables sous les roues du vélo. Mais encore faut-il pouvoir les emprunter. A Rennes, la nouvelle piste cyclable de l’avenue Janvier est la cible de nombreuses critiques de la part des habitués du deux-roues. En cause ? Son encombrement permanent par des voitures, véhicules de livraison, des chaises de terrasse et même d’immenses containers posés tout près de la gare, dont le chantier semble ne jamais vouloir se terminer.

En travaux depuis plusieurs années et entièrement repensée, l’avenue Janvier est censée devenir un axe très emprunté par les cyclistes grâce à ses deux pistes situées en frange de trottoirs élargis. Mais pour l’heure, l’endroit sert avant tout de dépose-minute sauvage pour des automobilistes pressés.

La fin des travaux en décembre

Contactée, la métropole explique que le chantier n’est pas livré. « Les travaux ne sont pas terminés. C’est pour cela qu’il reste des bennes sur les voies et que nous ne disons rien pour l’instant », assure Matthieu Theurier, vice-président de Rennes Métropole délégué aux transports. L’élu écologiste, adepte du vélo, précise que des séparateurs seront prochainement installés entre les trottoirs, qui accueillent désormais de larges terrasses afin de sécuriser les cheminements.

Un temps envisagée, l’installation de séparateurs entre la piste cyclable et la chaussée est toujours en réflexion. Ce dispositif est critiqué par les usagers car il peut être source de chute. « L’avenue Janvier sera réservée aux bus et quelques véhicules autorisés », rassure Matthieu Theurier, qui évacue l’idée de voir la piste cyclable servir d’aire de stationnement. « Nous ferons d’abord un peu de prévention auprès des automobilistes et nous ferons tourner la police municipale dans le secteur », promet l’élu.

Retardés par la pénurie de matériaux, les travaux d’aménagement de l’avenue Janvier devraient normalement s’achever en fin d’année.